novembre 30, 2021

Atlas des esclavages

Rosa-Luxemburg-Stiftung

L’Atlas de l’esclavages a été publié à l’occasion de la Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage. Il propose une analyse approfondie du « marché de l’esclavage » inhumain en 25 articles et plus de 50 graphiques pour une meilleure compréhension de la gravité de la situation. Il est disponible en anglais, français et allemand.

Un nouveau site internet dédié à l'Atlas des esclavages a été créé. Accédez-y pour lire tous les articles ainsi que tous les contenus supplémentaires.

Pourquoi l’Atlas de l’esclavage ?

Chaque année, seuls 0,2% des cas d’esclavage dans le monde font l’objet d’une enquête et de poursuites. Alors que le travail forcé génère 150 milliards de dollars de bénéfices par an, les pays de l’OCDE ne consacrent que 0,08% de cette somme par an à la lutte contre l’esclavage.

Avec l’Atlas de l’esclavages, le RLS souhaite sensibiliser au phénomène largement méconnu de l’esclavage au XXIe siècle et contribuer à inscrire cette question à l’agenda politique.

Au moins 40 millions de personnes

Il serait faux de penser que l’esclavage n’existe plus aujourd’hui. En effet, selon les dernières estimations de l’Organisation internationale du travail, au moins 40 millions de personnes dans le monde sont touchées par « l’esclavage moderne ». Ce terme inclut le travail forcé ainsi que la prostitution forcée et d’autres formes d’exploitation.

L’esclavage moderne est tissé dans nos vêtements et est répandu dans l’industrie mondiale du sexe et dans le service domestique. Il est particulièrement important de présenter ces liens maintenant, pendant la pandémie de COVID-19, car les victimes de l’esclavage subissent actuellement une pression particulière due à la menace d’expulsion. En outre, la récession économique qui accompagne la pandémie risque d’exposer encore plus de personnes à la traite et à l’esclavage.


Nous avons besoin d’un cadre mondial pour une action collective afin de parvenir à l’abolition de l’esclavage dans le monde.

EVA WUCHOLD, DIRECTRICE DU PROGRAMME DROITS SOCIAUX
ROSA-LUXEMBURG-STIFTUNG GEnève

Couverture de l’Atlas des esclavages

Les apatrides ont besoin de droits, de protection et d’une voix.

L’année dernière, la Rosa-Luxemburg-Stiftung a publié l’Atlas des apatrides qui fournit des informations sur la situation des apatrides dans le monde à travers 53 graphiques et 6 articles thématiques ainsi que 19 exemples de pays.

Téléchargez-le et commandez votre exemplaire gratuit ci-dessous.